[Lore] La Chute de Grismara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Lore] La Chute de Grismara

Message par Ankou le 04.03.14 13:05

En l'an 1578 de l’Ère Impériale, le professeur Victor Lazarin crée l’Élixir D'Éternité, dans le but de rendre l'ensemble de la population Mordesh immortelle. Mais la potion, largement distribuée aux quatre coins de la planète Grismara, s'avère instable. La Contagion, une terrible maladie, décime alors la quasi-totalité de la population, transformant les Mordesh en de véritables abominations à la soif de chair et de sang. Le Dominion décrète alors l'état d'urgence et place la planète en quarantaine, abandonnant à une mort certaine des milliers de survivants.

Je vous propose d'en apprendre un peu plus sur ce fléau qui a ravagé la planète Grismara, au travers de la retranscription de trois journaux que j'ai découvert en jeu, portant le nom de "La Chute de Grismara". Vous serez peut être étonnés de constater que ces textes sont loin du ton léger et humoristique auquel nous avons été habitués pour le moment.

Pour une bonne compréhension de l'article, sachez simplement que les Ekoses sont une race d'humanoïdes que l'on croise régulièrement en jeu. Vous en trouverez une représentation sur la deuxième image de cet article.



Journal de Yashka Rovu, Survivante de Grismara.

J'étais dans l'une des plus grandes cités, la nuit où la Contagion s'est répandue à la surface de Grismara. Tout est arrivé si rapidement. J'ai du mal à y croire, encore aujourd'hui. Si je n'avais pas été une enfant à ce moment là, je n'aurais sans doute pas résisté au choc et à l'horreur de la situation. Mais quand vous êtes enfant, vous ne faites pas vraiment la différence entre ce qui est bien, et ce qui est mal. Et une chose qui n'aurait jamais du arriver finit par brusquement se produire, là, juste sous vos yeux.

On ne dit pas à un enfant qu'il doit un jour s'attendre à voir sa mère assassiner son père en le poignardant avec un tesson de bouteille, lui assenant des coups à la gorge et à la poitrine, sans jamais s'arrêter, encore et encore.

Personne n'a prévenu mon père non plus. Mais quand c'est arrivé, tout s'est passé si vite. Il avait sortit une bouteille de vin, et attendait ma mère pour les servir. Ça a commencé lorsqu'elle s'est mise à avoir du mal à parler. À partir de cet instant, je ne vis plus que la main de mon père qui commença à trembler, il serra la bouteille entre ses doigts et se mit à l'agiter dans tous les sens. Ce qu'elle lui fit endurer fut à ce point horrible qu'il n'y survécu pas. Puis elle se tourna vers moi.
               
J'étais tout sauf préparée à une telle situation, mais j'ai rapidement compris qu'il ne me restait plus qu'une seule solution. Je me suis mis à courir, aussi vite que je le pouvais.

Un aéroplane s'écrasa alors sur le mur de notre maison, et ma mère se retrouva engloutie par les décombres du premier étage qui s'était effondré. Mais je comprends aujourd'hui qu'elle n'était plus réellement ma mère. Elle était devenue l'une de ces Affamés. Ne n'utilisions pas ce terme, à l'époque. Je savais juste qu'elle était morte, comme mon père. J'avais vu cette lueur de folie dans son regard.

J'ai failli abandonner, j'étais si prêt de perdre tout espoir, lorsque je vis une lumière. C'était un vaisseau. Il portait le nom d'Arovolkin, et sans l'aide des Ekoses qui le commandaient, jamais je n'aurais réussi à m'en sortir, en atteignant la flotte Exilée.


Journal du Capitaine Barbio, Vaisseau Cargo Ekose "L'Arovolkin".
               
Mon copilote a été le premier à comprendre qu'il était entrain de se passer quelque chose d'étrange. Bon sang, je ne l'aurais peut-être même pas remarqué si j'avais été tout seul. Un vaisseau cargo de classe long-courrier ne se pilote pas tout seul, et je devais m'occuper des cadrans, des indicateurs, et des différents leviers de pilotage. Mais le vieux Mikee avait vu que les gens au sol ne se déplaçaient pas comme d'habitude. C'était le cas pour certains d'entre eux, j'imagine, mais on s'est dit un peu plus tard que ces gens étaient probablement entrain de mourir. La plupart d'entre eux courraient, en groupe, de façon irrégulière.

Il m'a demandé d'y regarder de plus près lorsque que l'on a compris que la tuerie avait commencé. Les gens étaient maintenant entrain de se battre, de se mordre, démembrant chaque créature vivante qu'ils pouvaient trouver, dont leurs propres concitoyens et quelques animaux malchanceux.

Si nous n'avions pas déjà déchargé la marchandise du vaisseau, je ne l'aurais probablement pas fait. Mais quelque chose dans tout cet étalage de violence et de folie pure, cette soudaine horreur m'a poussé à agir, vous comprenez ?
Mikee m'a fait remarquer que j'aurais du écouter le journal d'information, à la radio. Ce jour là, l'Élixir d'Éternité aurait du rendre les Mordesh immortels. Victor Lazarin aurait du devenir le plus grand héros que l'univers ait jamais connu, celui qui allait vaincre la mort. J'imagine que tout ne s'est pas vraiment déroulé comme prévu, hein ?

Nous avons donc amorcé la descente de l'Arovolkin vers la terre ferme, à la recherche de personnes encore saines. Juste pour ne pas avoir à passer toute notre vie à regretter de ne pas l'avoir fait, vous voyez ce que je veux dire ? On a alors aperçu cette petite fille, elle devait avoir six ou sept ans. Elle hurlait, pleurait ses parents, et semblait confuse et terrifiée. Mais elle ne fuyait personne, si ce n'est la bâtisse en ruine, juste derrière elle. J'ai alors atterri, suffisamment loin pour que la gamine ne prenne pas peur.

Yashka n'a pas dit grand chose, une fois montée à bord. Ça m'a d’ailleurs surpris. Deux étranges types bleus arrivent du ciel et essayent de t'emmener dans l'espace après que tes parents se soient entretués, et pas une larme ? Courageuse gamine.

On a toutefois pas tardé à regretter de s'être posé. À peine avions-nous installé notre nouvelle passagère - à l'écart, par précaution - que la plus grande flotte de vaisseaux qu'il m'a été donné de voir est apparue en orbite, comme arrivée de nulle part.

La bombardement a alors commencé. On s'est pris trois tirs avant même que je puisse atteindre le panneau du système de défense. J'ai juste eu le temps de présenter mes excuses à la petite Yashka et de la voir acquiescer avant le crash.


Journal d'Ulik Yunkev, Survivant de Grismara.

J'ai été témoin du crash de l'Arovolkin. Le vaisseau s'était lourdement écrasé au sol, mais l'Ekose qui le commandait - le Capitaine Barbio - a réussi à le poser sans blesser ni son copilote, ni leur petite passagère, ni quiconque sur le sol qui ne s'était pas déjà transformé.

Je leur ai été extrêmement reconnaissant pour cette étincelle d'espoir qu'ils m'ont offert. Comme la petite Yashka, j'avais déjà perdu de nombreux proches moi aussi, mais contrairement à elle, je n'étais pas seul. J'avais insisté pour que ma femme boive notre première dose d'Élixir d'Éternité - la seule que nous avions pu nous permettre d'acheter, en réalité. Elle se transforma en quelques minutes seulement. Ma femme adoré, une mère aimante qui chérissait notre fils à chaque instant, a essayé de le tuer presque immédiatement. J'ai agi par pur instinct lorsque je lui ai ôté la vie pour nous défendre. J'étais bien plus conscient de mes actes en tuant tous les autres sur le chemin qui menait à l'endroit où le vaisseau s'était écrasé.

Je ne savais pas trop à quoi je devais m'attendre. Une capsule de sauvetage, peut-être ? Un commando de robots envoyé pour repousser les Affamés ?
               
À la place, j'y ai trouvé deux Ekoses - un capitaine de vaisseau cargo et son commandant en second - seuls avec la petite Yashka.

Les jours qui suivirent ont été assez flous. La ville s'était transformée en un véritable ossuaire, mais notre petit groupe - moi, les Ekoses, mon fils et la petite fille - a tenu le coup. Le vaisseau était quasiment intact, et nous servait de bouclier face aux hordes d'Affamés, tout du moins ceux qui réussissaient à passer au travers de nos tirs.

Il s'avéra que l'Arovolkin transportait des armes de contrebande. Un véritable coup de chance. Mais les stocks ont commencé à s'épuiser le soir du quatrième jour. Malgré les nombreux corps sans vie que nous apercevions, les Affamés ne semblaient pas être moins nombreux. Nous nous demandions si nous n'étions pas les dernières personnes encore en vie et conscientes de la planète, peut-être même de l'univers.

Nous avons alors reçu un appel qui répondit à cette question, tandis que nous utilisions nos dernières munitions. Une navette furtive était en route. Les Exilés avaient réussi à s'approprier les codes nécessaires pour passer au travers du blocus, de la part d'une personne se faisant appeler "la Veuve". Bien sûr, je sais aujourd'hui de qui il s'agissait vraiment, et je suis encore surpris de l'habileté dont elle a fait preuve pour organiser tout cela avant qu'il ne soit trop tard. Elle avait empêché la foule de massacrer Lazarin, et avait arrangé l'évacuation vers la flotte Exilée. Sans elle, les Mordesh n'aurait jamais survécu à ce désastre.

Aujourd'hui, Yashka est adulte, et s'est engagée dans l'armée. Mon fils, Ulyn, est un alchimiste talentueux. Comme c'est mon cas, leur chair est morte, mais le Sérum Vitalus nous permet d'aller de l'avant. Je ne suis pas vraiment resté en contact avec eux. Du moins, pas autant que je le devrais.

Je revois encore le Capitaine Barbio et Mikee, de temps en temps. Ils me proposent souvent de nous retrouver autour d'un verre, mais je décline à chaque fois. Me remémorer ces souvenirs ne ferait que raviver la flamme de la triste réalité, celle du corps mort et froid qui me caractérise aujourd'hui. Laissons à Grismara la délicatesse de s'en souvenir à notre place.


Dernière édition par Ankou le 13.03.14 19:30, édité 5 fois
avatar
Ankou
Admin

Messages : 1616

Feuille de personnage
Nom: Van Tassel
Prénom: Ankouro

Voir le profil de l'utilisateur http://wildstar-jdr.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lore] La Chute de Grismara

Message par Djak le 05.03.14 13:00

Merci pour ces informations du lore.
avatar
Djak

Messages : 69

Feuille de personnage
Nom: Jack
Prénom: Doara

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lore] La Chute de Grismara

Message par Tao le 06.03.14 13:34

Merci Ankou Smile
avatar
Tao

Messages : 771

Feuille de personnage
Nom: MANDEVENT
Prénom: Taoran

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lore] La Chute de Grismara

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum