[Guide] Créer une Guilde RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Guide] Créer une Guilde RP

Message par Ankou le 01.08.13 1:22

Créer une guilde, c'est assez facile : il suffit d'appuyer sur un bouton. La faire évoluer et perdurer dans le temps, trouver des membres et les faire rester, c'est un autre défi ! Voici donc à votre attention un petit guide qui je l'espère fournira conseils et astuces à celles et ceux qui souhaiteraient se lancer dans cette grande aventure qu'est la création et l'organisation d'une guilde RP.

Comme d'habitude, je ne prétends pas que ce guide soit parfait ou exhaustif, et encore moins qu'il contentera tout le monde. J'ai bien conscience que certains joueurs auront peut être une vision à l’extrême opposé de celle que j'ai d'une guilde RP. Ce petit guide est donc loin d'être à considérer comme une norme à respecter à la lettre, mais comme de simples conseils tirés de ma propre expérience de jeu et de celles des personnes ayant participé à la création de ce guide. Restez totalement libres de les appliquer ou non.

N'hésitez pas, encore une fois, à réagir et à nous faire part de vos propres expériences pour rendre le guide plus complet. Si vous pensez qu'il manque quelque chose, qu'un paragraphe est à revoir, à nuancer ou à développer, faites vous entendre !



I) Les qualités du Maître de Guilde

Avant de vous lancer, ayez bien conscience qu'être Maître de Guilde (ou GM pour Guild Master) vous demandera de l'implication et de nombreuses responsabilités. En effet, vous serez en charge d'un groupe de joueurs. Ces derniers compteront sur vous pour animer et organiser la vie de leur guilde, autant que vous compterez sur eux pour vous aider à la faire évoluer et être présents pour elle. Gérer et faire perdurer une guilde RP vous demandera un véritable travail, qu'il faudra accomplir avec soin : c'est un engagement. Mais après tout, si vous vous lancez dans l'aventure, c'est que vous aimez ça et êtes prêts à vous impliquer !

Du temps
Gérer une guilde RP demande du temps, beaucoup de temps, et ce durant toute la vie de cette dernière. On commence par créer un background solide, puis vient le temps d'en faire la publicité, suite à quoi il faut s'occuper des candidatures, imaginer des events, s'occuper du forum, gérer les intrigues lancées par les membres, etc... Et à côté de ça, il faut trouver le temps de jouer et s'occuper de l'IRL. Une guilde RP, c'est définitivement chronophage. Assurez-vous d'avoir suffisamment de temps libre pour vous en occuper comme il se doit.

De la motivation
En plus du temps que cela peut prendre, la gestion d'une guilde vous demandera une motivation sans failles. Inutile de répéter les différents points énumérés plus haut pour que vous compreniez qu'encore une fois, cela vous demandera un vrai travail, et que ce ne sera peut être ni amusant ni facile tous les jours. Être maître de guilde ne doit pas pour autant devenir une contrainte , vous êtes là pour vous amuser avant tout, souvenez-vous en. Si vous ne prenez pas de plaisir à gérer votre guilde, vos membres n'en prendront pas davantage.

Un esprit ouvert
Une guilde RP se caractérise par ses membres, peut être même avant son Background. Sans membres, votre guilde n'en est pas une. Il vous faudra savoir faire preuve d'une grande capacité d'écoute et savoir garder l'esprit ouvert quant à leurs demandes, attentes, suggestions et conseils. Vous animez et gérez la guilde, mais ce sont les membres qui la font vivre au quotidien. Une guilde est une entité à part entière : vous en êtes le chef, mais les membres n’œuvrent pas à votre propre cause mais bien à celle de la guilde.

Être prêt à s'investir sur son personnage
La "rerollite aiguë" peut rapidement devenir votre ennemi si vous en êtes infectée. Si vous passez en effet plus de temps sur vos personnages secondaires que sur votre personnage principal, la guilde en pâtira. Vos membres auront besoin que vous soyez présents et sentir que quelqu'un est toujours là pour s'occuper d'eux et de leur guilde. Outre le fait de devoir s'impliquer en dehors du jeu pour veiller à son organisation, il vous faudra être investit au quotidien dans la vie de la guilde en jeu, pour suivre au mieux son évolution et veiller aux attentes des membres. Si vous ne vous impliquez pas réellement dans votre projet, vos membres ne le seront pas plus.

Une bonne connaissance du Lore
Afin de veiller à ne pas dépasser les limites de l'univers de WildStar et de faire en sorte que votre guilde s'inscrive avec soin dans son histoire, il vous faudra veiller à avoir une connaissance suffisamment approfondie du Lore et du Background de WildStar.



II) Avant de se lancer

A ce stade, vous avez sans doute déjà ne serait-ce qu'une toute petite idée de concept de guilde, et c'est tant mieux. La pire chose à faire serait de vous lancer à l'aveuglette en vous disant "advienne que pourra" : vous seriez quasiment certain de foncer droit dans un mur, perdriez votre temps et celui des personnes qui se seraient intéressées de près ou de loin à votre projet. Mais avant de vous lancer plus en avant, voici quelques conseils que je vous invite à suivre afin de vous assurer de faire les choses au mieux, et d'avoir toutes les cartes en votre main lorsqu'il s'agira de définir clairement le cadre de votre future guilde.

Se renseigner sur le serveur
Avant même de vous lancer dans l'élaboration d'un projet, il peut être bon que vous preniez le temps de vous renseigner un peu sur le serveur de votre choix, surtout s'il vous est encore inconnu. Allez à la rencontre des autres joueurs, participez à la vie RP de tous les jours, faites-vous des contacts, rejoignez les canaux de discussions RP et HRP, parcourez les forums, etc... bref, faîtes vous connaître, vous, votre personnage et vos idées.
Renseignez-vous peut-être également sur les guildes pour voir ce qui existe déjà et ce qu'il manque, de sorte à pouvoir proposer un projet quelque peu innovant. Peut-être en existe-t-il déjà une guilde qui ressemble à vos idées, vous pourrez alors à ce moment là agir en conséquence : faire évoluer votre projet afin de le démarquer, ou peut être même rejoindre la guilde en question qui semble répondre à vos attentes. Je ne prétends pas que de retrouver plusieurs guildes partageant le même concept sur un même serveur soit une mauvaise chose, mais je me dis que chacune d'entre elles doit pouvoir apporter un petit quelque chose en plus pour rester attractive, que ce soit dans le fond ou dans la forme.
Précisons également que deux guildes partageant un concept similaire peuvent offrir de bonnes occasions de Roleplay, que cela se traduise par une alliance, une confrontation ouverte ou tout autre type d'interaction.

Trouver une équipe
Créer une guilde en équipe peut être synonyme de succès ou d'échec, il n'existe pas de recette miracle, tout dépend de l’équipe en question. Si vous êtes motivé et êtes prêt à vous investir à fond dans le projet, assurez-vous de vous entourer de personnes partageant les mêmes ambitions et les même attentes, idéalement des personnes avec qui vous jouez depuis un certain temps déjà et que vous connaissez bien. Rien n'empêche pour autant de vous lancer dans l'aventure avec un "inconnu" qui a pu être séduit par votre projet, mais attention aux mauvaises surprises en recrutant la première personne venue sans que vous soyez sûr d'être sur la même longueur d'onde, la guilde pourrait en pâtir.
Il en reste qu'une équipe motivée et soudée peut apporter de grandes choses à une guilde, ne serait-ce que par la multitude d'idées nouvelles qu'elle peut apporter et auxquelles vous n'auriez peut être pas pensé tout seul. De plus, en vous entourant dès le départ des "bonnes" personnes, vous assurez à la guilde une plus grande pérennité dans le temps, et un soutien important dans la gestion et l'organisation des tâches futures.

Définir un public
Votre guilde, vos idées, votre concept, votre vision du RP ne conviendront jamais à tout le monde. C'est tout l’intérêt d'une guilde : se regrouper entre personnes qui partagent les même points de vue, ce qui ne signifie pas pour autant bien sûr que deux rôlistes "différents" ne s'entendront pas très bien à l'intérieur d'un même projet. Mais quoiqu'il en soit, en tant que fondateur, il vous faudra définir précisément à quel type de joueurs s'adresse votre guilde, afin que ces derniers soient certains qu'elle possède tout ce qu'il faut pour leur convenir, et leur éviter de n'avoir à vous abandonner quelques jours après leur recrutement.
Acceptez-vous les débutants ? Vous lancerez-vous dans du PvE ou du PvP haut-niveau ? Pratiquerez-vous le RP sur canal ? Êtes-vous plutôt "semi-rp" ou "immersion totale" ? Imposez-vous une limite d'âge ? Refusez-vous certaines classes ou certaines races ? Êtes-vous tolérant sur les fautes d'orthographe ? Etc... sont autant de questions qu'il faudra vous poser, et mettre facilement à disposition des joueurs (sur forum ou autre, comme nous en parlerons un peu plus tard).

Rester dans les limites du Lore
Afin que votre guilde fasse partie intégrante de la communauté des joueurs et s'imbrique logiquement dans l'histoire de WildStar (ou de tout autre jeu en ligne, d'ailleurs), il va vous falloir veiller à ce qu'elle reste dans les imites imposées par l'univers. Comme nous l'expliquons dans le Guide du JdR, un monde persistant tel que la planète Nexus possède ses propres règles, ses propres limites, que l'on se doit de respecter au mieux. Votre guilde n'évolue pas dans une dimension isolée des autres, vous jouez en compagnie de centaines d'autres joueurs, il est important de prendre ces derniers en compte. Souvenez-vous que l'histoire de votre guilde ne pourra jamais avoir de répercussions sur l'histoire du monde dans lequel vous jouez, c'est là ce qui différencie tant le JdR sur table du JdR sur MMO.

Les guildes mono-raciale
Certains joueurs choisissent de n'ouvrir leurs guildes qu'à certaines catégories de personnages, en l’occurrence aux membres d'une seule race. Souvent, cette décision est prise afin de n'avoir à faire aucun compromis sur leur background et de le conserver strictement intacte. On pourrait par exemple imaginer, dans l'univers de WildStar, un clan composé uniquement de Drakens, dont l'ambition serait de protéger Deradune coûte que coûte, et de veiller au respect de la culture et des traditions de leur peuple.
Une guilde-mono raciale peut donc être entièrement justifiée (à noter qu'il arrive que certaines d'entre elles fassent quelques exceptions, en recrutant de temps à autres un personnage d'une autre race). Cela étant, il faut garder à l'esprit qu'une telle prise de position n'est pas sans danger. En effet, une guilde mono-raciale sera forcément moins-ouverte qu'une autre, et même si son background est extraordinaire, les joueurs qui ne souhaitent pas changer de personnage ou en créer un autre préféreront passer à côté. Comme dans bien des MMOs, certains races seront peut-être également en sous-nombre par rapport à d'autres, et il existe le risque que vous ne réussissiez pas à attirer beaucoup de monde si vous choisissez une race sous-représentée (encore une fois même si le background de votre guilde est exemplaire).

Un guilde qui vous ressemble (mais pas trop)
Tout d'abord, assurez-vous de définir un projet qui entre en corrélation avec les motivations de votre personnage. Vous en serez le chef, la guilde doit vous ressembler. Si vous jouez un pacifiste, on vous verra mal à la tête d'un groupe de mercenaires sur-armés. Faites toutefois attention de ne pas aller trop loin en créant une guilde dont l'histoire et les intrigues seraient exclusivement centrées autour de votre propre personnage. Encore une fois, les joueurs vous rejoindront car ce sont vos idées et le concept de votre guilde qui les ont intéressé, et ils voudront vivre leurs propres aventures, pas graviter autour de celles d'un autre.



III) Un concept

Si vous vous sentez prêt à assurer le rôle de GM, il est maintenant temps de passer à la phase la plus importante : trouver un concept. De la même façon que vous avez élaboré une histoire et une identité à votre personnage, il vous faudra en faire de même pour votre guilde.

Poser les bases
Commencez simplement : comment définiriez-vous votre guilde en quelques mots ? Un groupe de mercenaires ? Une confrérie de bandits ? Un ordre de techno-mages ? Un club de chasseurs de monstres ? Une troupe de cirque ? Une ligue d'explorateurs ? Une maison noble ? Les possibilités sont innombrables. Le cadre peut même être double : un ordre de religieux chasseurs de fauves ! Le cadre, c'est la forme de votre guilde. Et il n'a pas à être spécialement innovant ou incroyable pour bien fonctionner. C'est sur le fond que tout va se jouer, mais j'y reviendrai plus tard.
Assurez-vous également que votre personnage y ait vraiment sa place et que la cause que défend sa guilde soit en accord avec ses propres motivations. Si votre personnage y croit et qu'il a fondé la guilde sur ses propres motivations, c'est déjà la moitié du travail que vous venez d'accomplir.
En enfin, assurez-vous que le cadre choisi s'ancre parfaitement dans l'univers de WildStar, que l'on pourrait qualifier de "space fantasy". Nexus est un monde nouveau, ravagé par la guerre et empli de mystères qui ne demandent qu'à être élucidés. WildStar offre de très nombreuses possibilités en roleplay, on ne peut pas pour autant se permettre d'y faire n'importe quoi, par respect pour l'univers et surtout pour les autres joueurs qui partagent ce monde avec vous.

Un concept fort mais ouvert
Comme je l'explique dans le paragraphe précédent, le concept de votre guilde doit être fort : il peut être résumé en quelques mots simples. Et bien sûr, c'est le principe même d'une guilde que de réunir des personnages qui partagent le même point de vue. Mais assurez-vous de ne pas être trop sélectif non-plus si vous espérez attirer du monde. Imaginons que vous montiez une troupe de cirque ambulante, si vous ne cherchez à recruter que des Chuas trapézistes unijambistes, vous tournerez vite en rond.

Un background et une identité
Votre guilde a une forme, il faut maintenant lui donner un fond. Il va falloir lui trouver une identité qui lui sera propre. Comme on s'en doute, deux guildes de brigands peuvent être totalement différentes l'une de l'autre. Peu importe le cadre, c'est l'identité de la guilde, son âme, qui doit être son point fort. Il n'existe pas de recette miracles pour cela, il va falloir faire marcher votre imagination. Tâchez de trouver une réponse à cette simple question : qu'est ce qui fait le point fort de ma guilde et la démarque des autres ?
N'hésitez pas à chercher l'inspiration là où elle se trouve : dans les livres, au cinéma, dans le background de WildStar, ou en jouant et en découvrant de nouvelles quêtes, tout simplement. Mais prenez garde à ne pas tomber dans le piège de recréer à l'identique quelque chose qui a déjà été imaginé par quelqu'un d'autre. Déjà parce que les joueurs s'en rendront bien vite compte, mais surtout parce que c'est de vous et de vous seul que le background de votre guilde doit émergé. Entant que chef de guilde, vous en incarnez l'identité.

Définir un but
Maintenant que le cadre est posé, il va falloir donner une raison d'être, un but à votre guilde. Car oui, elle n'est pas là par hasard, elle sert une cause, et vise un ou plusieurs objectifs bien particuliers. Encore une fois les possibilités sont nombreuses : s'enrichir, combattre sans pitié la faction adverse, éliminer jusqu'au dernier représentant d'une race de monstre, cartographier Nexus dans son intégralité, etc... La priorité reste encore une fois que la cause que défend votre guilde soit suffisamment attractive, fédératrice et "sérieuse" pour attirer d'autres joueurs. Si le but de la guilde est que votre personnage puisse assouvir une vengeance personnelle, par exemple, les joueurs ne trouveront qu'un intérêt très limité à vous rejoindre.

Savoir commencer petit
Il peut être tentant, lorsque l'on crée une guilde, de l'imaginer dès le départ comme une gigantesque infrastructure. Mais ayez bien conscience d'une chose : durant les premières semaines, voir les premiers mois, vous ne serez qu'une poignée de joueurs dans votre guilde, et cette dernière doit pouvoir fonctionner même avec un nombre très restreint de membres. Ces derniers veulent avoir un véritable rôle à jouer dans votre guilde, ce que vous leur refuserez si vous les considérez dès le départ comme les minuscules maillons d'une chaîne trop grande. En commençant petit, vous laissez à vos futurs membres l'occasion de devenir des acteurs actifs de la guilde, qui évoluera grâce à eux.

Le nom de votre guilde
Encore une fois, il est primordial que le nom de votre guilde s'ancre parfaitement dans l'univers de WildStar. Il est par exemple prévu que le jeu soit intégralement traduit en français. Si vous jouez sur un serveur francophone, il peut paraître évident que le nom de votre guilde soit en français également. Mais c'est un autre débat ! Quelque soit le nom que vous choisirez, tâchez simplement d'être en mesure de pouvoir le justifier, il faut qu'il ait un sens.
Outre ces quelques contraintes, assurez-vous également que votre nom ne comporte pas de fautes d'orthographe, et bien sûr qu'il soit assez accrocheur pour donner envie aux joueurs de s'y intéresser, tout en tâchant de se démarquer de ce qui existe déjà. Le nom de votre guilde, c'est la première chose que l'on voit, ne négligez pas cette étape !



IV) Organiser la guilde

L'organisation d'une guilde, RP et HRP, ne se fera jamais toute seule. En veillant à une bonne organisation, vous veillerez à un bon fonctionnement général : chacun saura où est sa place, aura conscience de la direction dans laquelle s'oriente la guilde et des règles RP et HRP à respecter. Voici quelques outils et conseils qui pourront vous aider.

Ouvrir un forum
Certains en feront un point de passage essentiel voir obligatoire, d'autres l'utiliseront plus occasionnellement, et certains refuseront même catégoriquement d'en ouvrir un. Cela étant, un forum a énormément à offrir à une guilde, et c'est un sujet qui mérite un chapitre à lui tout seul. J'en parle donc plus en détails quelques paragraphes plus bas.

Un règlement HRP
Le règlement HRP n'est pas obligatoire, mais il peut être bon de fixer quelques règles, même très élémentaires, afin d'assurer une longue vie à la guilde.

Une charte RP
La charte contient l'ensemble des règles et des recommandations qui régissent votre guilde. Elle n'est aucunement obligatoire, mais peut réellement aider à l'immersion, et rappellera aux personnages qui vous rejoignent qu'une guilde, c'est un micro société qui nécessite des règles et des lois. La nature de ces règles est très variable selon les projets. Des soldats y expliqueront les règles du duel d'honneur qui oppose deux membres en conflit, des religieux y parleront de la sentence réservée à ceux qui bafouent leurs dieux, des bandits parleront de la nécessité de ne jamais faire mention de leur organisation en public, etc... Soyez imaginatif, cela pourra grandement aider vos membres à se faire une meilleure idée de l'endroit où ils ont mis les pieds.

Mettre en place une hiérarchie
Qui est le grand chef ? Qui sont les officiers et quelles sont leurs fonctions ? Qu'est ce qui différencie une jeune recrue d'un membre plus ancien qui a fait ses preuves ? Vos membres voudront trouver des réponses à toutes ces questions, et savoir quels sont leurs places, leurs rôles à jouer dans la guilde, et surtout avoir des opportunités d'y évoluer. La mise en place d'une hiérarchie est donc importante, et elle doit (dans la mesure du possible) être un reflet de son background. Si vous avez opté pour un ordre militaire, par exemple, tournez vous vers des grades tels que commandant, officier, lieutenant, soldat, etc...
Souvenez-vous qu'à ses débuts, votre guilde ne comportera qu'une petite poignée de membres. Privilégiez donc une hiérarchie simple, de type : chef, sous-chef, membres et jeunes recrues. C'est lorsque vous serez plus nombreux que vous pourrez alors réfléchir à une hiérarchie plus complexe. En la divisant, par exemple, en plusieurs sections et en assignant un chef de division à chacune d'elles. Prenons encore une fois l'exemple de la guilde militaire, on peut imaginer une section réservée à la force brute en champ de bataille, une autre pour les manœuvres d'espionnage et de renseignements, et une dernière pour les soins, chacune de ces sections étant sous le commandement d'un lieutenant qui répond aux ordres de ses supérieurs. On comprend bien qu'une telle méthode n'est pas viable s'il la guilde ne comporte que cinq ou six membres.

Trouver un lieu de rassemblement
Le quartier général d'une guilde n'est en rien obligatoire, mais il a d’intéressant de donner l'impression d'appartenir à quelque chose de bien concret, en offrant aux membres de la guilde une place réelle dans le monde, un endroit rien qu'à eux où se retrouver, mener les réunions, rencontrer les postulants, etc... Le quartier général n'a pas forcément à en être un au sens stricte du terme, il peut s'agir d'un simple lieu public dans lequel que vous avez pris l'habitude de fréquenter, entourés d'autres joueurs. Mais bien sûr, WildStar nous offre ce fantastique outil qu'est le housing, autant en profiter ! Pensez-y donc, pourquoi ne pas transformer votre résidence personnelle en QG privé pour votre guilde ?

Un intérêt à évoluer
Lorsqu'un personnage rejoint les rangs d'une guilde, il figure au plus bas de l'échelle hiérarchique. Et la dernière chose dont il ait envie, c'est d'y rester ! Les membres d'une guilde aiment à penser qu'il leur sera donné la possibilité d'y évoluer, qu'ils puissent sentir qu'ils en font réellement partie et qu'elle ne serait peut-être pas la même sans eux. Il va donc falloir réfléchir à des moyens de récompenser leur fidélité. Le premier, et sans doute le plus logique, c'est l'accès au rang supérieur : passer de "Trouffion" à "Soldat", y'a pas à dire, c'est quelque chose d'assez motivant ! Mais ça n'a pas à s'arrêter là pour autant. En montant en grade, peut-être pourrait-il gagner davantage de récompenses lors de la réussite d'une mission ? Peut-être aura-t-il le droit de voter lors des prises de décisions importantes ? Peut-être lui offrirez-vous une prime ? Une petite étoile à côté de son avatar sur le forum ? Un accès à la banque de guilde ? Les idées ne manquent pas, à vous d'user de votre imagination pour récompenser au mieux les membres qui se donnent les moyens d'évoluer au sein de votre guilde.
Une autre coutume assez courante et en général plutôt appréciée, c'est l'épreuve de gradation. Le membre a tout fait bien comme il faut, mais son accès au grade supérieur doit être validé par une épreuve, personnelle ou collective. Cette épreuve, encore une fois, peut prendre de nombreuses formes : une victoire au combat, la résolution d'une énigme, une chasse au trésor, une course à pied, etc... L'important est que l'épreuve coïncide avec le cadre de votre guilde, mais également avec la personnalité du personnage. Vous n'allez pas demander à un chimiste qui consacre sa vie à la science de se battre en duel contre votre champion pour mériter le droit d'être gradé.



V) Mise en place d'un forum

La nécessité de créer un forum de guilde dépend des joueurs. Certains ne peuvent pas s'en passer, d'autres délaissent délibérément cette option. Mais il faut admettre qu'un forum est l'outil rêvé pour vous aider à organiser et gérer une guilde, ses events et ses membres. Sans parler du fait qu'un forum fédère, et permet aux joueurs d'avoir un pied à terre où ils peuvent se retrouver en dehors du jeu. Voyons cela un peu plus en détails.

Beau et propre
C'est la base. La « beauté » d'un forum est complètement subjective, mais comprenez bien qu'il représente la vitrine de votre guilde, c'est la première chose que l'on découvre lorsque l'on commence à s’intéresser à votre projet. Vous n'en ferez pas une bonne publicité si vous ne donnez pas aux membres et aux internautes l'envie de le visiter, et surtout d'y revenir dans le futur.
L'idéal serait bien entendu de créer un thème sur mesure à celui de votre guilde, pour prolonger l'immersion des joueurs même en dehors du jeu. Mais tout le monde n'est pas graphiste ou n'en a pas forcément un sous la main. Dans ce cas, n'hésitez pas à éplucher les longues listes de thèmes déjà existants selon les plateformes d'hébergement de forums. Certains thèmes sont excellents, d'autres... beaucoup moins. Préférez toujours le confort de lecture et la lisibilité, quitte à opter pour un thème graphique sobre mais efficace.

Intuitif et hiérarchisé
Pour vous assurer qu'on ne soit jamais perdu sur le forum, il va falloir vous assurer de hiérarchiser correctement les informations et les différentes sections. Chaque chose à sa place, et une place pour chaque chose ! Les différentes catégories que l'on retrouve le plus souvent sont les suivantes : Histoire de la Guilde, Règlements, Recrutement, Events, et Background des Membres. Et n'oubliez pas bien sûr la section HRP où l'on discute de tout et de rien, mais qui rencontre souvent un grand succès !
Un forum ordonné et bien structuré donnera envie à vos membres et aux visiteurs de s'y connecter régulièrement, mais attention de ne pas en faire trop non plus : on doit pouvoir trouver facilement et rapidement ce que l'on cherche, mais un forum qui regorge de dizaines de catégories et sous-catégories devient rapidement illisible.
Vous constaterez rapidement quelles sont les sections qui remportent peu de succès et les autres qui attirent beaucoup de monde. N'hésitez pas à faire régulièrement un brin de ménage, en supprimant les catégories délaissées et en en créant de nouvelles selon les demandes de vos membres.

Plateformes conseillées
- Xooit : un choix de thèmes graphiques très varié (du très bon au très mauvais) mais un peu compliqué à personnaliser, une publicité peu intrusive (un bandeau en haut de page) et un panneau d'administration simple d'utilisation. Je le recommande à ceux qui ne s'y connaissent pas forcément très bien en création et administration de forums et qui sauront se contenter d'un thème "prêt à l'emploi".
- Forumactif : tout comme Xooit, il est simple d'utilisation, et il offre de grandes possibilités au niveau de la personnalisation, puisqu'il est possible d'accéder facilement au code html et à la feuille de style css. Il faut toutefois s'y connaître un minimum en intégration web. Il dispose également d'un grand catalogue de thèmes graphiques, encore une fois du très bon aux très mauvais. La publicité y est plus intrusive que sur Xooit, mais il est possible de la désactiver pour une dizaine d'euros par an. Il est également possible de louer un nom de domaine pour le même prix. Je le recommande à ceux qui aimeraient pouvoir personnaliser au mieux leur forum, mais également qui possèdent les compétences techniques pour y arriver.
- Enjin : Je ne l'ai personnellement jamais utilisé, mais on considère Enjin comme la plateforme idéale pour accueillir les guildes, sans doute car il propose de nombreux outils communautaire tels que les fenêtres de chat, de recrutement, la liste des personnes présentes sur le serveur vocal, etc... Les thèmes graphiques ont l'air nombreux et de très bonne facture.

Le contenu et l'activité
En plus de permettre de lancer des débats et des discussions entre les membres, votre forum aura également un rôle informatif. Les potentiels candidats qui y posent les pieds pour la première fois chercheront trois choses en priorité. La première, ce sont les sujets de présentation RP et HRP de la guilde, pour savoir de quoi il en retourne exactement. Veillez donc à ce que ces sujets soient facilement accessibles. La deuxième, c'est la section du recrutement, afin de savoir ce que vous attendez exactement des candidats, et comment vous avez réagi aux postulations précédentes. Et enfin, ils s'assureront que le forum soit bien actif, si des messages ont été postés récemment et si beaucoup de personnes s'y sont connectées lors des derniers jours. Encore une fois, le forum est la vitrine de votre guilde, si ce dernier est délaissé, on pensera automatiquement que la guilde l'est également. Veillez donc à vous y connecter régulièrement, à ajouter du contenu et à créer un peu d'émulsion pour donner à vos membres l'envie d'y poster.



VI) Le recrutement

Comme vous vous en doutez, les membres n'apparaîtront pas par magie, parlons donc un peu du recrutement. Il existe plusieurs méthodes classiques dont voici la présentation, à vous de faire votre choix et de vous les réapproprier en fonction de vos envies et des intérêts de votre guilde.

A la volée
Entendons par là un recrutement sans candidature. Vous rencontrez un joueur par hasard, lui parlez de votre guilde, et décidez de le recruter, ce n'est pas plus compliqué que cela. C'est une pratique assez peu courante parmi les guildes RP, mais elle existe. Sans la déconseiller, précisons simplement qu'une telle méthode possède de nombreux désavantages. Vous aurez peut être de nombreux membres, mais ces derniers auront rejoint la guilde sans vraiment connaître son mode de fonctionnement, son background, ses membres actuels, etc... Et vous vous risquez à les voir la quitter plutôt rapidement. Sans parler du fait que vous-même ne connaîtrez pas vraiment vos membres, leurs motivations et leurs attentes.

Candidature forum
Il s'agit d'une candidature rédigée par le postulant sur le forum de votre guilde. Elle peut prendre de nombreuses formes. Souvent, on lui explique qu'il se retrouve face à un PnJ "recruteur" qui lui posera différentes questions sur son identité et ses motivations. Parfois, il s'agit simplement pour le candidat de rédiger le background de son personnage en expliquant comment il en est arrivé à postuler dans la guilde. Plus rarement, on met le candidat en situation, et on lui demande comment son personnage réagirait, afin d'en tirer une sorte de "bilan psychologique". Et bien souvent s'en suivent quelques questions HRP pour essayer d'en apprendre un peu plus sur le joueur. En fonction de la "qualité" de la candidature, les membres et haut-gradés prennent leur décision finale.
Il est donc possible de recruter des personnages sans même les avoir jamais rencontré en jeu. Cette méthode demeure pour autant intéressante dans la mesure où elle permet de juger assez facilement si le profil du candidat correspond ou non à celui de la guilde, s'il fait peu ou beaucoup de fautes, s'il est imaginatif, s'il ne dépasse pas le cadre du Lore, etc... L'important est ici d'être le plus clair possible en ce qui concerne la forme que doit prendre la candidature écrite : n'oubliez pas de créer un sujet expliquant clairement la marche à suivre aux candidats.

Rencontre en jeu
La rencontre en jeu consiste à... rencontrer le personnage en jeu, tout simplement, à la manière d'un entretien d'embauche. Les membres de la guilde se réunissent, bombardent le postulant de questions aussi diverses que variées, puis se concertent entre eux afin de prendre une décision. Rencontrer le candidat et jouer avec lui "en direct" reste sans doute le moyen le plus efficace de s'en faire une bonne opinion.

Un recrutement en plusieurs étapes
Il est bien entendu également possible de mettre en place une méthode de recrutement en plusieurs étapes. C'est d'ailleurs souvent le cas dans les guildes RP : on commence avec une candidature sur le forum, et si cette dernière est acceptée, on rencontre le postulant en jeu afin de lui poser davantage de questions et de s'en faire une meilleure opinion. En résumé, disons qu'aucune méthode de recrutement n'est meilleure qu'une autre, à vous de choisir celle avec laquelle vous êtes le plus à l'aise et qui correspond le mieux à votre guilde, tout simplement.

La qualité plutôt que la quantité
Ne tombez pas dans le piège de répondre favorablement à tous vos candidats pour la simple raison d'avoir davantage de membres dans votre guilde. Le recrutement est une étape importante, qui vous fera perdre du temps à vous et au postulant si elle est négligée. Il faut vous assurer que la guilde soit en mesure de répondre aux attentes du candidat, tout autant que le candidat sache répondre à celles de la guilde. L'idée n'est pas d'aller jusqu'à devenir élitiste et ne chercher qu'à recruter les meilleurs roleplayers du monde, il faut aussi savoir donner sa chance. J'entends simplement de bien veiller à peser le pour et le contre d'une candidature, d'y réfléchir longuement s'il y a un doute, de penser à concerter l'ensemble des membres, ne pas hésiter à questionner davantage le candidat, et ne pas se forcer à l'accepter si votre opinion reste défavorable. Il n'est bien entendu pas toujours évident de dire "non" à un candidat, et les raisons peuvent être nombreuses, mais comprenez bien que le refus ne doit jamais être tant contre le postulant que pour le bien de la guilde. C'est votre jugement sur sa capacité à intégrer votre groupe qui doit l'emporter. Pensez également à savoir mettre les formes en cas de refus, ce n'est jamais agréable d'avoir l'impression de se faire enfoncer et rejeter après avoir déposé une candidature sur un forum public, et cela pourra vous faire rapidement une très mauvaise publicité.
Il en va de même pour les périodes où les candidatures sont nombreuses. Prenez votre temps pour examiner consciencieusement chacune d'entre elles, et éviter le recrutement de masse. Chaque candidat est en droit de recevoir une attention toute particulière.

En résumé, disons que vous pouvez être le chef de guilde le plus motivé et compétant du monde, si vous négligez le recrutement et accueillez dans votre guilde des personnes qui n'ont pas les même attentes que vous d'un point de vue roleplay, ça ne fonctionnera pas. Un membre doit être tout autant investi dans la guilde que l'est son GM, sans quoi elle dépérira.



VII) Promouvoir la guilde

Le bouche à oreille n'est pas toujours suffisant pour faire parler d'une guilde. Il demeure toutefois important de soigner la promotion d'une guilde, afin d'attirer les curieux, de montrer que l'on existe et que l'on est bien présents, et même peut-être de transmettre la passion du JdR à des personnes qui n'ont jamais osé se lancer ! Heureusement, nous avons à notre disposition de nombreux outils qui permettent à une guilde de faire parler d'elle, que ce soit en-dehors ou à l'intérieur même du jeu.

La publicité hors-jeu
- Forums Communautaires : entendons par "communautaires" les forums qui ne sont ni proposés ni modérés par les développeurs du jeu. Wildstar JdR en est un parfait exemple. Ce sont des endroits privilégiés pour la promotion de votre guilde. Certains fan-sites proposent d'ailleurs des sections entièrement dédiées aux guildes, à ne pas manquer !
- Forums Officiels : les forums officiels ont pour avantage d'être visité par un très large éventail de joueurs, et vous assureront une bonne visibilité hors-jeu.

La publicité en jeu
- Les canaux de discussion : souvent réprouvés par les joueurs, les canaux de discussion en jeu (canal général, recrutement, etc...) restent pourtant des classiques. Rien de plus simple que de préparer un petit message et de le lancer de temps à autres durant vos temps de connexions (sans que cela ne tourne au flood intempestif, bien entendu).
- Canaux/Cercles dédiés au roleplay : renseignez-vous un peu, il existe sans doute un (voir plusieurs) canal ou cercle dédié au Roleplay sur votre serveur. N'hésitez pas à y parler de votre projet !
- Se montrer présent : c'est la meilleure publicité que vous puissiez faire à votre guilde. Assister aux events de la communauté, vous montrer, faire savoir que vous êtes présents et surtout mettre en avant votre façon de pratiquer le Roleplay. Certains joueurs s'y retrouveront peut être, et ne manqueront sans doute pas de vous le faire savoir.
- Organiser des events publiques : en plus de faire savoir que vous êtes présents, n'hésitez pas à faire savoir que vous êtes également actifs ! Organiser des events publiques (peu importe leurs natures : bal, concours, sortie PvE, événement PvP, etc...) vous fera une excellente publicité.



VIII) Faire perdurer la guilde

Faire évoluer son histoire, son organisation, ses buts
Une guilde, tout comme un personnage, n'est pas figée dans le temps. Elle possède sa propre histoire, ses propres objectifs, et traverse ses propres bouleversements. Vous être maître à bord, c'est vous qui déciderez des directions qu'empruntera la guilde dans le futur, mais les actions de vos membres ont leur importance et doivent avoir un impact sur l'évolution de la guilde. Celle-ci ne peut stagner, il faut constamment de nouveaux défis à relever. Et encore une fois, c'est grâce à vos membres que vous saurez dans quelle direction vous tourner au fur et à mesure que la guilde s'agrandit.

Organiser des events
Les events sont un peu le noyau central d'une guilde, car c'est principalement grâce à eux que la guilde va forger son histoire. Ils peuvent prendre de nombreuses formes, s'étaler sur plusieurs semaines ou quelques heures seulement. N'hésitez pas à varier les thématiques afin que tout le monde puisse y trouver son compte, et essayer toujours de surprendre vos membres. Vous pouvez également vous reporter au Guide de la Création de Missions RP si vous êtes en manque d'inspiration !
Dans la mesure du possible, évitez également de lancer vos events au hasard, il n'y a rien de plus déprimant que de se casser la tête sur une mission et que personne n'y participe. N'hésitez pas à concerter vos membres pour savoir quelle date et quels horaires arrangeront la majorité d'entre eux.
En plus des events "majeurs" auxquels chaque membre est invité à participer, il peut être également intéressant de mettre en place des petites missions, lancées à l'intention d'un petit groupe de joueurs, voir même d'une personne seule. Le but ici est avant tout de donner aux joueurs des occasions de jouer ensemble, tout en œuvrant au bénéfice de la guilde. Ces petites missions n'ont même pas besoin de représenter un réel challenge, ce qui compte avant tout, c'est de donner à vos membre le sentiment de faire partie intégrante de la guilde, et de travailler à son compte.

La vie roleplay de tous les jours
Une guilde RP n'existe pas uniquement par les events qu'elle organise, c'est tous les jours que ses membres sont présents et pratiquent le jeu de rôle. Il est donc important de bien veiller à cette petite vie roleplay qui se met en place quotidiennement. Encore une fois, il n'y a pas de recette miracle pour pousser vos membres à faire du roleplay de guilde en dehors des events, mais si vous leur fournissez un background de qualité, suffisamment d'immersion et de bons outils (le forum, les différents canaux de discussion privés, le quartier général, etc... sont de bons exemples), il s'en chargeront d'eux mêmes ! Gardez toujours un œil sur les intrigues lancées par vos membres, même celles qui peuvent sembler insignifiantes de prime abord, de sorte à pouvoir les aider à les développer au mieux. Vous remarquerez rapidement qu'ils sont nombreux à vouloir rajouter leur petite pierre à l'édifice et aider votre guilde à s'agrandir, il vous suffit de jouer le jeu.

Rester proche de la communauté du serveur
Une guilde renfermée sur elle-même aura plus tendance à tourner en rond et à dépérir qu'une autre plus ouverte sur la communauté. N'hésitez pas à fréquenter les autres joueurs ainsi que les autres guildes et leurs forums, et peut être même de monter des projets en commun. En vous montrant présents et actifs auprès de la communauté, vous vous assurez une bonne visibilité, et les nouvelles occasions de roleplay ne manqueront jamais.

Le roleplay sur canal
Il peut être intéressant pour la guilde de mettre un canal de discussion privé dédié à la pratique du roleplay. Ce moyen pour faire du jeu de rôle n'est pas apprécié par tout le monde, et il serait donc idiot de le rendre obligatoire, tout autant qu'il serait idiot de s'en passer si vos membres peuvent y trouver un intérêt. En général, la pratique du roleplay sur un canal de discussion est limité à un cadre particulier, comme par exemple l'intérieur d'une taverne ou du quartier général de la guilde. A vous de l'organiser à votre convenance.

S'autoriser une pause
Une guilde, il lui faut de l'activité pour s'épanouir. Mais parfois, gérer tout ce beau petit monde, créer du contenu, ça peut être fatiguant. Si vous vous sentez obligé de vous connecter et ne le faites pas par plaisir, c'est qu'il y a un problème, qui aura des répercussions sur vous et sur la guilde. N'hésitez pas à vous autoriser quelques pauses de temps à autres pour vous vider un peu la tête. Mais assurez-vous de faire les choses dans les règles ! Si vous pensez vous absenter une petite semaine, veillez à bien prévenir vos membres au préalable. Essayez également de justifier l'absence de votre personnage en jeu, et si possible de laisser les rênes de la guilde à une personne de confiance, afin que vous membres ne soient pas trop perdus. Il n'y a rien de pire qu'un GM qui disparaît dans la nature sans donner de nouvelles.

Rester à l'écoute des membres
La relation entre un chef de guilde et ses membres doit être complémentaire, vous devez leur apporter des choses tout autant qu'ils doivent vous en apporter. Il demeurera donc important de rester à l'écoute de leurs attentes, leurs demandes et leurs conseils. N'hésitez pas à les questionner régulièrement, à la fin d'un event par exemple, pour recueillir leurs conseils et vous améliorer. Intéressez-vous de près aux intrigues et aux events qu'ils essayeront de mettre en place, et aidez-les à y arriver. Ayez aussi bien conscience que le rôle de chef de guilde peut être parfois ingrat, tant il n'est jamais évident de contenter tout le monde lorsque l'on prend une décision. Et l'on peut vite se retrouver responsable, malgré nous, du mécontentement de certains. Restez ouvert, tout en sachant vous montrer ferme quand il le faut. Après tout, vous êtes là pour vous amuser.

Fédérer les joueurs
Une guilde roleplay, ce n'est pas seulement des personnages, ce sont aussi des joueurs derrière leurs écrans. L'investissement dans une guilde se fait souvent sur le long terme, et la majorité des joueurs s'accordent pour dire qu'ils préfèrent une petite guilde familiale à une usine à gaz où personne ne se connaît vraiment. Il est donc important de veillez à conserver une bonne ambiance et à fédérer les joueurs, et cela peut se faire très facilement en dédiant une section à l'HRP sur le forum de guilde, ou sur un canal de discussion en jeu, en mettant en place un règlement de guilde, en ouvrant un serveur vocal de type Skype, Mumble, TeamSpeak, etc...

Accueillir avec soin les nouveaux membres
Le problème d'une guilde à l'ambiance familiale où tout le monde se connaît, c'est que l'on a parfois tendance à avoir un peu de mal à accueillir les nouveaux arrivants lorsque l'on joue ensemble depuis un certain temps. Ces derniers peuvent rapidement se sentir rejetés du petit cercle que vous formez - même si cela est loin d'être votre intention - si vous ne veillez pas à les accueillir avec beaucoup de soin. Évitez si possible de les laisser trop livrés à eux même, en particulier les premiers jours. C'est bien sûr également aux jeunes recrues de faire un effort d'intégration, mais vous conviendrez que ce n'est jamais vraiment évident d'entrer dans un groupe, et cela ne peut que mieux se passer si vous les y aider.
Une petite astuce simple consiste à mettre en place un système de parrainage. Le parrain est un membre plus ancien qui se porte volontaire pour prendre une jeune recrue sous son aile. Son rôle est donc RP d'une part (expliquer au nouvel arrivant les mécanismes de la guilde, l'aider à rencontrer les autres membres, répondre à ses questions, etc...) et HRP d'autre part (l'aider à s'intégrer au mieux dans votre petite famille). Assurez-vous simplement que le parrain soit en mesure de prendre cette tâche au sérieux, sans quoi cela risque d'être encore pire que s'il n'avait pas été là.

Fermer le recrutement
Il pourrait arriver que votre guilde traverse des périodes un peu difficiles (que ce soit sur un plan RP ou HRP), et vous aurez alors peut être un peu de mal à vous occuper d'éventuels nouveaux arrivants. N'hésitez jamais à fermer le recrutement si vous pensez que la période n'est pas propice à l'arrivée de nouveaux membres. L'expérience ne sera plaisante ni pour vous, ni pour eux s'ils mettent les pieds dans une guilde en pleine crise. Ce serait dommage de leur en donner une mauvaise image alors que vous traversez simplement une mauvaise période.



IX) Conclusion

En somme, vous l'aurez compris, une guilde demandera une attention constante, du début à la fin de sa vie. En résumé, mettons en avant les points suivants :

- Passez du temps à l'élaboration du projet. N'hésitez pas à y consacrer plusieurs semaines s'il le faut, et a y réfléchir consciencieusement.
- N'hésitez pas à vous entourer de personnes de confiance pour vous aider à mener votre projet à bien.
- La création d'un forum est optionnelle, mais offre de véritables chances à la guilde de perdurer.
- Recruter les candidats avec soin, soyez certain qu'ils auront leur place dans votre guilde, et que vous soyez en mesure de répondre à leurs attentes.
- Tâchez de mettre au point un background riche et solide, qui aidera à l'immersion et donnera à vos membres l'envie d'en faire partie intégrante.
- La meilleure publicité que vous puissiez faire à votre guilde est de vous montrer présents en jeu. Participez à la vie de la communauté RP de votre serveur, et mieux encore, animez-là.
- Veillez à conserver une bonne ambiance entre les joueurs. On prend davantage de plaisir à participer à l'évolution d'une guilde quand cela se fait dans des conditions agréables.
- Une guilde est vivante, elle doit évoluer pour perdurer. Réfléchissez toujours à de nouveaux moyens de l'enrichir.

Et bien j'espère que ces conseils vous seront utiles, et mieux encore qu'ils vous auront motivé pour créer votre propre guilde RP ! N'hésitez pas à faire part de vos expériences pour améliorer le guide !


Dernière édition par Ankou le 01.08.13 21:12, édité 1 fois
avatar
Ankou
Admin

Messages : 1616

Feuille de personnage
Nom: Van Tassel
Prénom: Ankouro

Voir le profil de l'utilisateur http://wildstar-jdr.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guide] Créer une Guilde RP

Message par MonsieurSilas le 01.08.13 19:26

Et bah. Ça c'est du guide, du beau guide.

Je n'ai jamais été GM, comme tu le sais mais je retrouve bien là-dedans ton credo de maître de guilde. Et pour avoir vu en pratique ce que tu recommandes ici, c'est vrai que ça marche plutôt bien.

C'est assez ouvert, plusieurs pistes sont proposées, conseils, aides, et jamais d'obligations si ce n'est la motivation et d'autres trucs qui me manquent.

Tout bon capitaine galactique ou chef de service d'hôpital pour chuas devrait avoir ce guide comme livre de chevet !

_________________
Oh not again...:
avatar
MonsieurSilas

Messages : 139

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum